LES FINANCES DE LA VILLE

L’élaboration du budget municipal de La Charité-sur-Loire répond aux règles définies par le code général des collectivités territoriales. Le budget  de fonctionnement s’établit aujourd’hui à environ 7 millions d’euros. Celui-ci est en baisse continue depuis 2014 suite aux décisions des deux gouvernements précédents (-12 % de recettes en 6 ans suite à la réforme de la fiscalité professionnelle et à la baisse des dotations d’Etat).

Afin de poursuivre sa politique ambitieuse d’investissement, l’équipe municipale a fait le choix de baisser significativement ses dépenses de fonctionnement sans augmenter le niveau de fiscalité. Pour réussir ce pari, l’ingénierie financière de la ville a été renforcée pour rechercher le plus de subventions possibles (Etat, région, département…) pour chaque projet.

En matière de fiscalité, les taux d’imposition sont relativement élevés du fait de l’importance du patrimoine municipal et de la baisse très importante de la population depuis les années 90 (- 1200 habitants entre 1990 et 2010). Grâce à une politique ambitieuse en matière de patrimoine et de culture mais aussi de soutien à la filière bois, le nombre d’emplois a augmenté sensiblement et le nombre d’habitants s’est stabilisé. En 2017, les taux communaux ont été réduits de 2.8 %, cette baisse étant rendue possible par le transfert de compétences à la nouvelle Communauté de communes Les Bertranges, notamment. Les taux n’ont pas augmenté depuis.

Concernant l’investissement, de nombreux travaux ont été réalisés sur l’espace public et la voirie ainsi que sur les bâtiments municipaux. Ces efforts doivent être poursuivis afin de renforcer la politique de maîtrise de l’énergie.

Par ailleurs, un effort sans précédent a été fait sur les réseaux d’eau et d’assainissement ainsi que sur le réseau d’éclairage public. Un réseau de chaleur a été construit en partenariat avec le SIEEEN. Les autres choix d’investissement ont pour but d’affirmer l’attractivité de la ville : pour exemple la piscine d’été ou le bâtiment « orange » dédié à la pratique sportive et à l’accueil des associations.

Voir les projets

La municipalité a également fait le choix depuis 2014 de préserver le budget alloué aux associations, considérant que ce secteur constituait un vecteur d’attractivité et de dynamisme fort pour la ville.

Taxe d’Habitation : de 25,91 % à 25,18 %. 26%
Taxe Foncier Bâti : de 22,34 % à 21,71 %. 22%
Taxe Foncier Non Bâti : de 68,94 % à 67,01 %. 68%
Cotisation Foncière des Entreprises : de 27,47 % à 26,70 %. 27%